Le bus ou van aménagé : parfait pour les voyageurs

La différence entre un tiny house et un véhicule aménagé est que la tiny house est une vraie maisonnette que l’on remorque puis il faut un terrain pour la placer. Par contre, un véhicule aménagé est une vraie maison sur roue, que l’on peut garer là où il est autorisé à le faire. C’est vraiment le véhicule qui est la maison. Une maison aménagée dans un véhicule nécessite vraiment une recherche bien élaborée pour exploiter le moindre centimètre carré de la surface. Plus connu sous le nom de  « camping-car », ces véhicules aménagés existent pour toutes les bourses de la version minimaliste à la version de plus haut de gamme. Alors, ces véhicules sont faits pour qui ? Comment faire pour soi-même son véhicule? Comment faire pour homologuer son véhicule aménagé?

Pour qui sont ces maisons aménagées dans un car, bus ou van ?

Ces véhicules aménagés en maison portatif sont idéales pour ceux qui aiment voyager, rouler et finir la journée chaque jour dans un endroit différent. Ce sont des logements faits pour ceux qui n’ont pas peur d’espace confinée, pour les vans aménagés, mais sans grands problèmes d’espaces pour les bus car ils offrent beaucoup d’espace. On peut y trouver un salon, une cuisine, une vraie salle de bain, et de ou des chambres.

Comment faire pour aménager soi-même son véhicule ?

D’abord, s’assurer que le plancher soit en bonne état, qu’il n’y a pas de rouilles et traiter le plancher de la voiture par des produits anticorrosion.

Ensuite, comme tout logement, sa construction nécessite une installation de bon isolant pour un confort acoustique et thermique. Il existe des isolants en rouleau qui sont conseillés  car ils sont plus fins.

Pour les installations électriques, opter pour des capteurs photovoltaïques installés sur le toit de la voiture, qui comblera les besoins pour la consommation d’énergie des frigos, de l’ordinateur portable. En plus, c’est une source d’énergie renouvelable, donc, pas mal pour l’environnement.

Toute modification de véhicule nécessite une homologation.

S’il n’y a pas de grande modification, par exemple s’il n’y a pas d’installation de cuisine : pas besoin d’homologation.

Comment faire pour homologuer son véhicule aménagé?

Pour les gazinières indépendants du véhicule et si on cuisine à l’extérieur, il n’y a pas besoin de faire une homologation.

Sinon, homologuer la voiture en « VASP » : véhicule automoteur  spécialisé de poids total inférieur ou égal à 3,5 T. Ces véhicules sont classés véhicule de loisir.

Une voiture aménagée ne peut être vendue sans cette homologation VASP.

Enfin, il ne faut pas oublier d’informer son assureur que sa voiture a été aménagé et homologué.

La maison container : faible impact environnemental
La yourte : de tradition nomade