Le terrain : le choix fondamental et déterminant

Pour un terrain, le cœur le choisi en fonction de ses souvenirs, de ses émotions au moment de la visite ou du passage. Mais le choix doit se faire par la raison. Même si un coup de foudre a frappé lors d’une visite d’un lieu ou au passage sur une zone, il faut penser à plusieurs choses qui déterminent  qu’il faut acheter le terrain pour une construction ou pas. Il faut savoir qu’un terrain peut être constructible, mais également si le terrain convient au type de construction qu’on pense. Il faut pouvoir être en mesure de savoir si le terrain est piscinable pour de projet antérieur.  Alors, quels sont les procédures administratives à faire pour avoir un terrain pour une construction, quels sont les meilleurs choix à faire, que faire après avoir eu le terrain.

Quels sont les procédures administratives à faire pour avoir un terrain pour une construction ?

Avant de procéder à une aventure administrative, il faut mener son propre enquête des voisinages. Il faut éviter tous préjugés ou des idées préconçues pour éviter un faux jugement positif ou négatif.

Puis, il faut poser une demande auprès de la mairie pour une expertise afin de savoir si le terrain est constructible ou pas. Si le terrain est constructible, il faut passer à la demande de permis de construire. Il y a des règles pour avoir le permis de construire, mais en général elle dépend du plan de la construction et de la surface au sol du logement. Il est important de faire connaitre qu’il y a ce qu’on appelle « code architectural » ou Plan Local d’Urbanisme (PLU) qu’il faut respecter. De plus, il y a le Coefficient d’Occupation des Sols qui est une limite de surface au sol sur laquelle une construction est possible. Ce Coefficient d’Occupation des Sols est compris généralement entre 0.2 et 1.

Quels sont les meilleurs choix à faire ?

D’abord, il faut choisir une zone à proximité de village, et des commerces. Ensuite, privilégiée un endroit accessible pour plus d’aisance pour le transport des matériaux de constructions et pour la vie ultérieurement.

Ensuite, choisir un terrain déjà plat pour amoindrir la dépense en termes de terrassement, et alléger la pollution de l’environnement engendré par le terrassement.

Enfin, et pas le moindre un endroit permettant une construction qui pourrait s’orienter vers le Sud pour faire des économies en terme de consommation d’énergies et réduire votre future facture d’électricité en chauffage, et ainsi préserver l’environnement.

Que faire après avoir eu le terrain ?

Raccorder les réseaux électriques et hydrauliques ainsi que les égouts.

Par contre, on peut choisir d’utiliser de l’énergie renouvelable et être autonome dans ses consommations énergétiques.

Matériaux de constructions innovants : les blocs isolants
Pourquoi choisir l’insert à granulés ?