Quels sont les normes et labels écologiques en matière de construction ?

Il y beaucoup de confusion à propos des termes : réglementation, normes, labels, qualifications, certifications. Quand on s’apprête à construire ou à rénover, on se demande souvent quoi faire. Doit-on respecter les normes ou les réglementations, est-on obligé d’avoir des labels ? Pour les particuliers qui souhaitent seulement construire, ces termes sont embrouillant qu’on ne peut pas se douter si ce qu’on subi est déjà une arnaque. Voici quelques explications à propos des normes, qu’est-ce que c’est ? Les labels, qu’en est-il des constructions labellisées ? Où se trouve la confusion ?

C’est quoi les normes ? Qu’en est-il à propos des constructions ?

Par définition, une norme est une indication précise qu’on doit respecter pour avoir la conformité requise à un certain niveau d’exigence. Dans la construction, une norme est une recommandation stricte que les constructeurs doit respecter. Des  contrôles sont effectués avant, pendant et après la construction du logement pour attester la conformité des travaux réalisés. Le respect des normes n’est pourtant pas obligatoire, car ce sont les normes devenus « réglementation » qui l’est.

Les normes sont apposées par le COFRAC ou Comité Français d’accréditation.

Et le respect des normes imposées par des organismes accréditées par le COFRAC se couronne par une labellisation.

Les labels, qu’en est-il des constructions labellisées ?

Dans la construction, un bâtiment ayant reçu un label atteste que sa construction a été plus stricte que la loi en vigueur, en ayant respecté un cahier de charge stricte et a été contrôlée par des certificateurs accrédités par le COFRAC.

Il y a les labels officiels définis par l’Etat : le label BBC, HQE, … et il y a les labels privés délivrés par les entreprises privées comme le label «maison passive »,…

La confusion en construction écologique

La confusion se retrouve dans les réglementations et les labellisations en construction écologiques, surtout à propos des consommations énergétiques.

La réglementation thermique RT2005 indiquait que dans toute nouvelle construction, la consommation énergétique primaire ne doit dépasser les 150 kWh/m²habitable/an. On entend par énergie primaire le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la climatisation, l’éclairage,  la ventilation et les auxiliaires de chauffage.

Et le label BBC est indépendant de la RT2005, il défini que la basse consommation des bâtiments, soit moins de 50kWh/m²/an seront couronné d’un label : « le label BBC ». Le label BBC indique que la construction est écologique c’et-à-dire qu’elle respecte l’environnement.

Mais dans la réglementation thermique RT2012, ce label BBC est devenu une norme pour toute construction neuve, ainsi, il y suppression du label.

Le terrain : le choix fondamental et déterminant
Quel coût pour une maison écologique ?