Pourquoi faire un toit végétalisé ?

toit végétalisé

Dans les entourages urbains en béton, la toiture végétalisée extensive propose un espace vert avec un bon nombre de bénéfices sociaux et environnementaux. Ces toitures vertes ne sont pas uniquement esthétiques. Elles facilitent également la biodiversité, offrent une bonne l’isolation et conservent l’eau. Découvrez via cet article d’autres avantages que vous procure le fait d’opter pour un toit végétalisé.

Une petite piqûre de rappel sur un toit végétalisé

Également connu sous l’appellation de « Paroi Complexe Végétalisée Horizontale » abrégé PCVH ou « toit vert » ou « toiture verte » ou « toiture végétalisée », le toit végétalisé fait partie d’un toit aménagé en penthouse maison ou en toiture-terrasse. Il est recouvert de végétation et c’est une solution à des matériaux souvent exploités à l’instar des tôles, du bois ou des tuiles. Cette technologie existe probablement depuis l’âge de la pierre polie. Il sert à revêtir une toiture végétalisée ou une toiture qui soit à légère pente d’un substrat vert. Pour plus d’informations sur la toiture végétalisée extensive, faites quelques recherches.

Quelles sont les bonnes raisons de réaliser un toit végétalisé ?

Tout d’abord, c’est pour la conservation des eaux pluie et pour l’isolation thermique. En effet, ces dernières constituent les premiers atouts qu’offrent les toitures végétales dans les métropoles. En fait, durant la saison de pluies intenses, l’eau qui tombe soudainement des toitures peut entraîner les inondations. De surcroît, les cours d’eau urbains sont susceptibles de transférer des polluants tels que tels que des résidus pétroliers qui s’infiltrent par la suite dans la nature. Les Parois Complexes Végétalisées Horizontales conservent des eaux de pluie et les rejettent plus doucement. D’après une recherche qui date de 2005, les toitures végétales conservaient à peu près 2/3 des eaux pluviales, avec seulement 10 cm au fond. En ce qui concerne maintenant, dans les climats chaleureux, les toitures vertes contribuent à réduire l’utilisation de la climatisation au moyen de la végétation qui capte les rayonnements solaires. L’énergie thermique dans la toiture est limitée surtout grâce à l’évaporation. En revanche, durant la saison froide, les « Paroi Complexe Végétalisée Horizontale » réduisent les déperditions de chaleur.

Même si les toitures végétales sont initialement plus coûteuses par rapport à celles des toitures plus traditionnelles, ces premières semblent économiquement intéressantes à long terme. Ceci s’explique par le fait que non seulement la durée de vie prolongée de toiture végétalisée est extensive mais des économies énergétiques peuvent également être faites.          

Autres avantages de faire un toit végétalisé

Sachez maintenant que réaliser un toit végétalisé permet de limiter la pollution atmosphérique. En effet, les plantes sont à la fois susceptible de se débarrasser des gaz polluants à l’instar du CO2, de l’azote, du monoxyde de carbone et du NOx et de faire disparaître les particules. En outre, exploiter un toit vert permet également de capter le CO2. Cela s’explique par le fait que les plantes rejettent du CO2 ce qui est susceptible de diminuer les émissions de gaz à effet de serre. À part tous ces avantages mentionnés ci-dessus, l’exploitation d’une toiture végétalisée va permettre de limiter le réchauffement climatique. En effet, en milieu urbain, la végétation est parfois doublée grâce à des superficies peu éclairées à l’instar des chaussées en asphalte qui facilitent le réchauffement urbain. On les nomme « ICU ou îlots de chaleur urbain ». D’après une recherche américaine, le couvert végétal contribue à diminuer le réchauffement des villes. Par ailleurs, avec un jardin sur la toiture, la ville est en mesure de se procurer à la fois des légumes et des fruits. Dans une expérimentation sur la toiture végétalisée, par exemple, des écoles et des scientifiques ont fait pousser des tomates et des salades avec des rendements similaires à ceux du mode de production agricole. Cette méthode s’oppose à l’agriculture et n’utilise pas de produit chimique.

Découvrir des techniques utiles pour cultiver un jardin biologique
Trouver un constructeur de maisons en bois en Île-de-France